Raymond Ostertag

Blog de Raymond Ostertag

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 27 avril 2005

Riquewihr

Premier billet pour une nouvelle rubrique : l'Alsace en image. Si la France est le plus beau pays du monde (en tout cas un des plus variés c'est sur) l'Alsace est la plus belle région de France, donc tirez la conclusion vous-même :). Bon, franchement c'est pas mal et à part l'Engadine en Suisse romanche vous aurez du mal à trouver mieux. Premier billet donc concernant Riquewihr. Riquewihr est le village alsacien typique. Il a été volontairement préservé de la modernité pour en faire un village témoin ayant conservé son caractère pittoresque. Et c'est vrai que la beauté et l'authenticité du village fortifié est incontestable. On peut quand même regretter que la préservation de la modernité n'est concerné que les câbles, antennes et qu'elle ait oublié les magasins de souvenirs et restaurants. Du coup le village est tout aussi bien un piège à touriste qu'un village authentique. Les véritables amateurs de pittoresque se réfugieront plus volontiers dans les villages avoisinants de Kaysersberg ou de Ribeauvillé. Il n'en reste pas moins que la visite vaut le coup, impossible de la manquer d'autant plus que Riquewihr est situé sur la route du vin dans une portion ultra-touristique. Je conseille les bredeles (petits-gateaux) vraiment très bon, les restaurants valent le coup (mais y-a-t-il un mauvais resto en Alsace ?) et la musée de la torture pour compléter la balade (sensibles et sorcières s'abstenir).

Pour l'instant la rubrique est présentée de façon textuelle en attendant que j'ai le temps de la présenter sous forme graphique. Alsace en image

jeudi 21 avril 2005

La bière du jour : Criolos

Aujourd'hui il ne s'agit pas d'une bière artisanale mais plutôt d'une bière commerciale dans la catégorie de ce qui se fait de pire : les bières aromatisées, genre bière à la Tequila (Desperados), au Rhum (Kingston) ou les récents breuvages imbuvables de Kronenbourg dont j'ai oublié le nom. Comme la brasserie Schutzenberger de Schiltigheim est réputée en Alsace pour faire de la bonne bière, j'ai essayé leur dernière production : La Criolos, une bière aromatisée... au chocolat. À priori il s'agit de marier deux produits amers : la bière et le chocolat, une bonne idée. Première surprise agréable après avoir versé le breuvage : la mousse tient ce qui laisse supposer l'usage d'une bière pas trop bas-de-gamme. Ensuite le plus important : le goût ! Et bien ce n'est ni une bière, ni du chocolat, mais le goût est agréable, la bière utilisée sérieuse et on a envie d'en reprendre ! Si vous êtes curieux ou adepte des bières qui n'en sont pas, je vous conseille de tester la Criolos. Voici la Criolos en photo. Derrière on retrouve d'autres produits de la brasserie Schutzenberger (on peut prononcer à la française), pas sûr que tous soit encore disponibles. De gauche à droite : Patriator une bonne brune pour les soirées d'hiver, Schutz 2000 une bière sur lie de caractère, Jubilator une blonde qui a fait la renommée de la brasserie, La cuivrée une rousse, Tutz une «ice-beer» excellente pour les grosses chaleurs, Barabli le brassin «50 johr sin's her»

mardi 19 avril 2005

The Musical Box

The Musical Box est le nom d'un groupe anglais que refait les concerts mythiques de Génésis. Comme je suis fan de rock progressif des années 70 et plus particulièrement du Génésis de la belle époque (de Trespass à Wind and Wuthering) je n'ai pas manqué l'année dernière d'aller voir The Musical Box à l'Olympia. D'autant plus que je n'avais pas vu les concerts originaux car j'étais encore trop jeune, je n'ai véritablement découvert le groupe qu'en 1978. A l'Olympia, Il y avait le choix entre le concert Foxtrot ou le concert Selling England by the pound. J'ai choisi le premier car c'était le plus réputé à l'époque. Franchement c'était bluffant ! on se serait cru revenu 30 ans en arrière. Si vous voulez savoir à quoi ressemblait le concert, c'est très simple, regardez la pochette de l'album Live de l'époque, c'est exactement ça !! On pouvait avoir peur de la comparaison de la voix du chanteur avec celle de Peter Gabriel, et bien en fait il chante comme lui mais en mieux... The Musical Box repasse à l'Olympia les 17 et 18 mai avec un autre spectacle, cette fois ils refont The lamb lies down on broadway, le dernier album du groupe avec Peter Gabriel. Consultez leur site si vous êtes interessé, ça vaut le coup !

jeudi 14 avril 2005

Chateaux amis

Voici une carte que vous pouvez utiliser avec Wesnoth. Elle est destinée à un jeu en équipe à 2 contre 2. Les joueurs 1 et 2 ainsi que 3 et 4 démarrent ensemble dans le même chateau, ils doivent donc être alliés. La carte est haute de 30 cases et large de 60 cases. Un chateau central coupé en 2 par une ravin est équipé de 2 donjons qui permettent ainsi aux joueurs de recruter au centre de la carte. Chaque joueur dispose d'un campement intermédiaire (seulement 2 cases de recrutement) pour recruter plus près du centre mais sans y être tout à fait. En haut de la carte se trouve une zone forêt et en bas une zone eau et marécages. Enfin il y a deux chateaux refuges tout en haut et tout en bas qui permettent de résister le plus longtemps possible avant de tirer une nulle faute de mieux (pour les parties à durée limitée). Une capture d'écran vous permet de mieux comprendre la carte. Voici le lien pour télécharger la carte Chateaux amis. Bonne partie !

mercredi 13 avril 2005

Wesnoth

J'adore jouer à Wesnoth. Je ne suis pas de la génération des jeux vidéo mais plutôt de celle des jeux de société. L'avantage d'internet est de pouvoir jouer à des jeux modernes avec mes amis d'enfance même s'ils sont aujourd'hui à 500 km. Je m'y suis donc mis et j'ai commencé avec un jeu de stratégie à temps réel : Age of Empires sous windows. Ayant migré définitivement vers Linux je suis passé à Kohan. Si vous avez le jeu vous pouvez visonner certaines de mes parties sur le site de Bernhard ou celui de Fabrice (je joue sous mon nom RAYMOND ou sous le pseudo ZIGOMAR). Mais j'ai fini par trouver que la rapidité d'exécution avait trop d'importance par rapport à la connaissance du jeu et les choix stratégiques, ce qui m'a conduit à m'interesser aux jeux de stratégie en tour par tour. J'ai testé Freeciv et Alpha Centauri mais les parties étaient vraiment trop longues pour le peu de temps que je consacre au jeu. Finalement Wesnoth a répondu à mes attentes. Un jeu très simple à apprendre mais finalement très varié avec plein de possibiltés à exploiter. Les campagnes méritent également une mention spéciale ! Cerise sur le gateau : il parle très bien le français, ce qui nous a ammené à faire jouer les gosses et ... ils en raffolent ! Pour nos petites parties privées on est ainsi passé de deux joueurs adultes à deux adultes + deux enfants (un adulte et deux enfants sont en réseau local et connectés sur internet via un routeur). Voilà, voilà... pour ceux qui sont interessés, le jeu n'est pas réservé aux Linuxiens mais il est gratuitement disponible pour plusieurs plate-formes (windows, mac).

samedi 9 avril 2005

La bière du jour : Uberach

La brasserie Uberach est située dans le nord de l'Alsace, un peu à l'ouest de la ville de Haguenau, dans la ville du même nom. Il faut prononcer ubeurarr à l'alsacienne et non pas ubrache à la française, sinon personne ne vous comprendra par ici :). La brasserie fait parti des toutes jeunes brasseries artisanales. Elle est déjà bien implantée et bien appréciée dans le nord de l'Alsace où vous trouverez des brassins uniques, du produits à la bière d'Uberach, etc... La brasserie propose une blonde bien fraiche, trouble et sombre pour une blonde mais pas trop forte en alcool. Elle à le corps bien épais (doit y en avoir de la calorie là-dedans :) mais je la trouve finalement pas excellente au goût. Ce n'est pas ma préféree ! Vous pouvez voir la bouteille en gros plan sur cette photo, en arrière-plan d'autres produits de la brasserie, à droite et à gauche la Juliette et la Doigt de Dieu, au centre 3 raretés récupérées au musée du pétrole : la sueur du mineur une bière noire, le filon du sondeur une bière ambrée et l'or du raffineur une bière blonde.

La bière en Alsace

On peut dire que l'Alsace est la région de la bière en France. Les nombreuses brasseries industrielles en témoigne : Kronenbourg bien sûr, mais aussi Fischer, Meteor, Schutzenberger, Saverne. Si on ajoute feu Adelshoffen, ainsi était le paysage brassicole strasbourgeois à mon arrivée en Alsace au début des années 90. Avouons que je n'ai pas été franchement convaincu par de la bière somme toute industrielle et que la Belgique et le Nord avaient su bien mieux développer et garder des bières de traditions que du coté de Strasbourg. Depuis le concept de micro-brasserie et de brasserie artisanale a fait son chemin. Relayé par l'apparition de nombreuses bièreries, c'est une bière d'une autra qualité gustative (mais aussi d'un autre tarif) qui nous est offerte aujourd'hui. L'Alsace recèle donc maintenant quelques perles que j'ai l'occasion de consommer de temps à autre. D'ailleurs c'est probablement maintenant toutes les régions qui ont leurs brasseries artisanales comme la Bretagne, la Savoie, le Nord, les Vosges, la Cote d'Azur, la Corse, etc ... et je vous encourage à découvrir et goûter vos bières locales.

mardi 5 avril 2005

Quadra ça s'arrange pas

Passer la quarantaine est considéré comme franchir un pas difficile. Malheureusement ce n'est pas de mon coté qu'on va démentir. J'ai moi même du subir mes petits problèmes de santé et petits ralentissements divers. Mais ce n'est rien à coté de mon ami d'enfance Haja, alias Bibi, alias Grosbill, qui subit un infarctus à 43 ans ! Amis dans la vingtaine ou dans la trentaine vous êtes avertis, c'est à partir de la quarantaine qu'on paye les excès. Me voici donc aujourd'hui solidaire de mon vieil ami en phase de rééducation à Evecquemont dans le Val d'Oise. Pensez-donc que sans lui je n'aurai jamais joué au golf, jamais connu Linux, jamais .... bref il tient une place unique dans ma vie et je n'ai pas attendu son infarctus pour m'en rendre compte. Voici une photo nous montrant ensemble le soir du réveillon 2005 (photo prise chez lui par sa femme). ah ben oui, nous sommes fans de Linux :)

lundi 4 avril 2005

+40, ça s'améliore pas :(

Superbe week-end en Alsace, j'en ai profité pour aller jouer en Allemagne à Urloffen. Un parcours plat mais agrementé de dogleg et de bunkers. Moi qui comptait repasser sous la barre des +30 me voici bon pour un mauvais +40. La faute à une irrégularité chronique sur les bois et les fers. Vraiment dommage de faire autant de cacades quand à coté de ça on fait de vrais bons coups ! Seule satisfaction, mon travail en semaine au jeu d'approche semble avoir amélioré un petit peu les choses : de ridicule me voici passé à médiocre ! Mais l'important reste d'avoir travaillé dans le bon sens et demain ça ira mieux :)

samedi 2 avril 2005

La bombe Gimpshop

On l'avait à peine senti venir. Quelques échanges directs et inamicaux sur le forum du GUG. Quelques apparitions furtives sur IRC et voici que Scott Moschella nous sort Gimpshop, une version modifiée de Gimp pour coller au plus près des menus de Photoshop. L'auteur veut ainsi favoriser la migration Photoshop -> Gimp.

Sa version de Gimp aurait pu passer inaperçue si elle n'avait pas été Slashdottée et du coup provoqué moult réactions enthousiastes. Franchement étonnant de voir qu'il suffit de modifier quelques entrées de menus pour voir un tel enthousiaste naître autour de Gimp. Finalement les seuls qui restent pantois sont les développeurs de Gimp eux mêmes qui sont accusés par la plèbe d'avoir sciemment refusé de faire lesdites modifications des années durant. Particulièrement visé : Sven qui s'est personnellement opposé à la sortie de Gimpshop, il est accusé d'avoir eu un comportement arrogant dans cette affaire.

Sven est arrogant ce n'est pas nouveau et particulièrement si vous n'avancez pas dans le même sens que lui. J'en ai fait moi-même la triste expérience pendant ma participation au projet Gimp-docs. Cependant il s'agit plus d'une façon maladroite de s'exprimer que d'une véritable arrogance. Dans le fil de discussion du GUG, Sven pressent un fork et il essaye de l'éviter par des propos rudes et directs. On peut néanmoins lui reprocher son orgueil (ce n'est jamais lui qui a tort, mais vraiment jamais) ainsi que sa pénible habitude de donner maladroitement son avis sur tout ce qui touche au projet Gimp. On peut dire qu'il ne prend pas son role de leader à la légère. D'un autre coté, ceux qui savent ce qu'il y a comme travail derrière un projet comme Gimp, savent aussi que Sven est aujourd'hui indispensable au projet. S'il devait le quitter le projet serait désorganisé pendant un bon moment. À mon sens, son influence est telle sur l'équipe de développement qu'on est plus très loin de la pensée unique, d'où le manque d'innovation et puis les vives réactions de ceux qui se sentent exclus ou ignorés. Et ils sont nombreux !

Probablement que Gimpshop n'a pas d'avenir (quoi que...). Il aura au moins révélé l'étonnante ampleur de la fracture entre nombre d'utilisateurs potentiels de Gimp et les voies dictées par les autorités de l'équipe de développement.