Raymond Ostertag

Blog de Raymond Ostertag

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 17 mars 2007

+30 à Soufflenheim

Ce week-end pour profiter des dernières occasions des tarifs hiver au Gofl de Soufflenheim je me suis rendu sur place avec l'intention de faire 2 tours du neuf trous. Mais une compétition de débutants était en cours sur ce parcours. Je me suis rabattu sur le 18 trous. J'ai donc découvert ce parcours dessiné par Bernhard Langer. Je l'ai trouvé plutôt dur à jouer, pas en longueur mais plus à cause des difficultés naturelles et surtout beaucoup d'eau presque sur chaque trou il y a moyen de noyer quelques balles. Difficile d'y échapper en fait, et si pendant longtemps j'ai réussi à minimiser les dégats, la fin et plus particulièrement les trois derniers trous m'ont été fatals. Si les tarifs sont bas, il y a deux bonnes raisons à cela, d'abord les greens sont piqués et du coup trouver sa ligne au putting relève de la gageure, ensuite les chaussures à pointe sont interdites sur un terrain particulièrement boeux et glissant. Bref le parcours est difficile et les conditions n'étaient pas bonnes. Malgré ça (ou grace à ça) au final je suis satisfait de ma prestation. J'ai joué 72+30=102 et si je ramène ça au scratch score de 75.2 plus mon index de 26.5 ce qui fait 101.7, je peux dire que j'ai joué mon index. Pour un premier parcours de l'année, parcours que je découvre, c'est la première fois que je fais aussi bien. Du coté de mon jeu, pas grand chose à jeter. J'ai bien envoyé au bois, fer-hybride ou fer. Sur les approches et les sorties de bunker j'étais plutôt pas mal. Le putting n'était pas bon mais sur des greens piqués et sablés on ne peut s'exprimer. J'ai joué l'aller en +12 et le retour en +18 la faute à ces 3 derniers trous. L'année golfique 2007 pourrait bien être celle de mon retour.

lundi 12 mars 2007

Nouvelle série de fers Ping i5

Ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé de golf... et pour cause la saison 2006 n'a pas été bonne. Là où je devais gagner en régularité je n'ai fait que stagner dans un jeu très irrégulier dès que l'entraînement fasait un tant soit peu défaut. La faute à ma série de fers trop dur à jouer ! Du moins c'est ce que j'avais fini par me mettre en tête.

Je me suis rendu au seul véritable magasin de golf de Strasbourg pour discuter le coup avec un vendeur pro. Il ne m'a pas fallu longtemps pour lui expliquer mon problème : des clubs achetés à Paris avec un manche raccourci à cause de ma petite taille, résultat un manche trop raide et l'imposibilité pour moi de les jouer avec mon swing naturel. Réponse du vendeur : il vous faut des Ping les seuls à faire des clubs sur mesure qui gardent leurs souplesse initiale. Certes celà fait très commercial, genre « j'ai ce qu'il vous faut », certes je ne saurais jamais si vraiment Ping sans les seuls à faire du véritable sur mesure, mais je l'ai cru et après avoir testé un club au practice je suis retourné au magasin pour commander une série de fers Ping i5. Le procédé est assez rassurant, d'abord le pro vous fait taper quelques balles au fer 6 dans un filet, ensuite il prend des mesures de votre corps, les membres et les mains. Bien sûr l'idéal est alors de bien se relacher et pour un joueur débutant je doute que le procédé soit d'une quelconque utilité. Ensuite le pro vous donne un club sensé être à la bonne taille et vous devez taper des balles cette fois sur une plaque transparente en plastique. Assez perturbant ! Mais je dois dire que je me suis laché et le coup est parti droit comme une flèche.

Deux semaines après, avec les nouveaux clubs dans mon sac je me suis rendu au practice. Le fer 6 est passé comme une lettre à la poste, avec des distances... de fer 6 ce qui est inhabituel pour moi au fer. Bizarrement le fer 8 n'a pas produit l'effet escompté. Je n'ai guère testé plus ce jour là.

Samedi dernier je me suis décidé à jouer un 9 trous au golf de Soufflenheim, un parcours très cher mais qui pratique des prix en hiver. Le parcours propose 4 pars 3 où il faut jouer au départ fer 4 ou fer 5 J'ai joué à chaque fois le fer 4 et atteint 2 fois le green pour 2 coups à droite mais à la bonne distance. La grosse nouveauté pour moi est d'enfin faire la distance au long fer sans devoir forcer quoi que ce soit dans le swing. Je sais bien qu'il ne faut pas forcer et je ne le fais jamais avec un fer hybride 4 ou au driver mais avec mes anciens fers je n'avais pas d'alternative. C'est parfait, en même temps que je retrouve un jeu au long fer, les fers moyens et courts me semble soudain d'une facilité déconcertante à jouer. Je retrouve confiance et c'est vraiment important pour tout le petit jeu. Reste les coups les plus durs, le driver et le fer hybride 2 s'égarent encore souvent mais n'est-ce pas finalement normal et logique compte tenu de mon niveau réel ?