En surfant sur Wikipedia je suis un jour tombé sur un moteur de recherche français concurrent de Google. Son nom : Exalead. Toujours curieux, surtout lorsqu'il s'agit de produits de l'hexagone, je l'ai utilisé en parallèle de Google pendant quelques temps. C'était d'autant plus d'actualité pour moi que j'étais en train de lire un livre emprunté à la médiathèque d'Illkirch : Google story. De ce livre je n'ai pas tiré grand chose que je ne savais déjà où que j'avais pu observer, ah si quand même l'énorme valeur boursière de Google et toutes les incroyables facilités données aux employés de Google. Sur le plan technique Google utilise la technologie brevetée du Pagerank qui consiste à classer les sites par la quantité de liens qui pointe sur eux. Ainsi si je tape le mot gimp dans le champ de recherche de Google je tombe sur le site http://www.gimp-fr.org/ ce qui veut dire que vous êtes nombreux à avoir mis ce site dans vos liens publics. Du moins c'est ce qu'on voit dans Google France parce que si on recommence la même opération dans Google en allemand ou en espagnol et bien les résultats n'ont rien à voir même si à chaque fois on coche l'option de recherche sur Tout le Web. On voit par cette manipulation que Google filtre les résultats en fonction de divers critères qui vous sont propres et qui ne sont pas explicites. Il est aussi notoire qu'en Chine la version proposée de Google est bridée à la demande du gouvernement chinois. Avoir un deuxième moteur dans son sac si possible contrôlé par un pays différent, n'est donc pas forcément inutile.

Maintenant parlons d'Exalead. J'aime bien avoir un champ de recherche disponible directement dans mon navigateur (Firefox) d'où je peux sélectionner différents moteurs ou sites de recherche, Google, Wikipedia, Wiktionnary, eBay, Suse (ma distribution Linux), etc. Avec plaisir en un seul clic j'ai pu ajouter Exalead dans cette liste. Une fois la première recherche effectuée (exemple de recherche gimp) il est très facile d'affiner les résultats dans Exalead. Déjà les résultats ne sont pas une simple liste textuelle mais il y a en plus une vignette qui montre un aperçu. Un confort visuel supplémentaire très important. Sur la droite un cadre intitulé Préciser la recherche s'avère redoutable, il permet de préciser les termes de la recherche, sélectionner des formats vidéo ou audio, préciser la langue, des annuaires et plein d'autres choses encore. On touche à mon avis ici au point fort d'Exalead incontestablement supérieur à Google dans ce domaine. Ajoutons aussi qu'Exalead permet de rechercher directement des mots dans l'encyclopédie Wikipedia ce que ne fait pas non plus Google.

Du coté de la publicité j'ai toujours trouvé Google particulièrement impressionnant. Voici une société qui a refusé la solution la plus évidente : mettre dans la publicité sur sa page de garde qui sera pourtant toujours très visitée (probablement la plus visitée en monde d'ailleurs). Trop facile pour Google et surtout trop envahissant pour les utilisateurs qui préfèrent un page épurée. Avec de la publicité on ne peut plus non plus continuer à croire à l'intégrité des résultats proposés. Google a séparé les liens publicitaires des résultats dans la recherche pour les mettre dans un cadre discret à droite. Malgré ce comportement désintéressé (à la limite de l'idéalisme) il y a des gens qui continue à croire que les résultats de la recherche sont en réalité ceux qui ont payé le plus cher ! En réalité Google est une société extrèmement lucrative mais c'est parce qu'ils ont inventé une forme de publicité nouvelle (le système AdSense) bien plus intelligente et meilleure que de transformer une page de garde en sapin de noël. Bon, revenons à Exalead. Je ne sais pas comment la société gagne de l'argent ni de quel financement extérieur elle bénéficie. Je sais juste que le moteur de recherche Exalead fait partie du projet européen Quaero. La page de garde est exempte de publicité. Par compte dans les résultats de recherche viennent systématiquement se glisser des liens dits sponsorisés. À ce que j'ai constaté la quantité varie de 1 à 3 par page. On ne peut guère y échapper car ils sont situés au début et à la fin de la liste de résultats. Chez Google c'est visuellement moins intrusif. De plus la publicité n'est pas ciblée chez Exalead, Google a eu en plus ce choix judicieux de mettre des publicités accordées aux termes de recherche. Ce qui fait qu'une publicité chez Google a fini par devenir une liste de liens utiles et non pas intrusifs dans l'esprit de beaucoup de gens. Malins chez Google !

Du coté de la pertinence des résultats Exalead semble bien être à ce jour un ton au-dessous. Et c'est bien dommage car c'est quand même le principal. La faute à mon sens à la grande différence en nombre de pages indexées (les pages web répertoriées si vous préférez). Exalead comme Google affichent le nombre de pages trouvées dans une recherche et c'est là qu'on voit une différence importante. Par exemple la recherche du simple mot France donne 186 millions de pages dans Exalead contre 772 millions dans Google. Le rapport reste à peu près toujours entre 3 et 10 qu'elle que soit la recherche. Quantité n'est pas qualité mais on sait aussi que Google est très redoutable quant à la qualité. Par exemple pourquoi Exalead pointe-t-il sur http://www.linux-france.com lorsqu'on cherche le mot France ? Incompréhensible... même pour un linuxien. Si je reviens à la recherche sur le mot Gimp, Exalead par contre me propose cette fois le site http://www.gimp.org ce qui selon moi est le résultat juste. Par contre on trouve en quatrième position le site http://www.gimp.fr qui est un site obsolète, un site occupé en fait préalablement par un cyber-squatteur qui profitait abusivement des facilités du système de publicité de... Google. Rien n'est parfait donc et pourquoi s'en tenir à un seul moteur de recherche ? Pour finir je montrerai que parfois il n'y a rien de pertinent ni dans l'un, ni dans l'autre. Faites comme exercice une recherche sur le terme jardin 2 rives dans Exalead comme Google vous tombez sur mon propre site web, sur la malheureuse galerie d'une dizaine de photos prises lors de mon passage là-bas !! Je doute que ce résultat soit pertinent même s'il me flatte. On se demande aussi comment Google avec sa technologie de Pagerank a bien pu aboutir à lister ma galerie comme premier résultat ? Et comment Exalead a-t-il fait pour aboutir au même résultat grotesque que Google s'il n'utilise pas la même technologie ? Si vous avez la solution je suis preneur.