Raymond Ostertag

Blog de Raymond Ostertag

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 29 novembre 2007

Ange à l'Olympia

Le concert Ange, c'était le 25 novembre dernier à l'Olympia et la salle était pleine. Difficile de réaliser qu'un groupe rock français des années 70 fait encore recette. Surtout que j'avais déjà fait un concert Ange dans cette même salle à la fin des années 80 et qu'elle n'était pas pleine la salle :) Le concert a commencé par une grosse surprise, on a eu droit au journaliste sportif Nelson Monfort en train de pousser la chansonnette genre « crooner ». C'est un fan de Ange. Ensuite quelques morceaux diablement bien rythmé d'un chanteur nommé Miro accompagné à la guitare et à la batterie par une jolie jeune fille. J'ai pu bien apprécier car j'étais plein centre au deuxième rang (d'ailleurs Christian Descamps nous a envoyé de l'eau sur la tête, histoire d'arroser les premiers rangs). Ensuite le concert a démarré. Ange a alterné morceaux anciens et morceaux récents. Moi j'aurai préféré plus de morceaux récents, Paul à ma gauche plus de morceaux anciens et Bibi à ma droite à trouvé le dosage équilibré. Le groupe est toujours aussi bon sur scène. Le fils Tristan est le digne rejeton de son père Christian, belle puissance de voix et bien déjanté. La chanteuse Caroline n'a pas semblée vraiment à sa place dans ce groupe qui a vécu des décennies sans voix féminine, surtout sur les vieux titres, sur scène elle apporte quand même un complément intéressant à Christian. Je suis resté sur ma faim quant à la longueur du concert. 1H15 avant de devoir faire le rappel c'est court ! 1H55 de concert au final, c'est beaucoup moins qu'à Colmar dans une salle pourtant toute petite et un public en conséquence.

dimanche 11 novembre 2007

Buffet froid : 2019 (2)

Faisant suite à ce billet Buffet froid : 2019, le quatrième opus du groupe de Saint-Pierre-et-Miquelon est disponible sur Jamendo. Un album excellent et surprenant à la fois ! On va d'un bout à l'autre de l'album d'un morceau rock rhytmé et sombre, à du jazzy ou du rock folklorique festif. Un cocktail réussi graçe à la magie du savoir-faire de Buffet. A signaler : « Colin-Maillard » une reprise du groupe Ange. Un cédérom masterisé devrait être disponible à la vente dans quelques temps.

Liens