J'avais prévu de partir en Mai en Israël avec Adeo mais faute de participants le circuit a été annulé et je suis finalement parti en Juin aux Açores. J'aime bien les îles et en particulier les îles volcaniques qui sont souvent si particulières.

Perdues au milieu de l'Atlantique les îles volcaniques des Açores font partie de la médiane atlantique, faille de séparation des plaques continentales euro-asiatique, africaine et américaine. On visite quatre îles sur les neuf de l'archipel. Sao Miguel est la plus grande des îles. Elle contient deux très beaux cratères avec lac à ne pas manquer, le lac de Fogo et les lacs Azul et Verde, une zone importante de volcanisme actif au lac de Furnas, des villes coloniales construites en pierres blanches et noires et aux fenêtres colorées. L'île de Terceira abrite la très belle ville et très authentique Angra do Heroismo. Les traditions locales sont vivaces et se retrouvent avec les 70 Imperio (dédiés au Saint-Esprit) de l'île et avec l'élevage de taureaux pour les fêtes. Coté paysage, la cheminée éteinte d'un volcan et très riche en couleurs se visite ainsi que les nombreuses piscines de roches de lave aménagées. L'île de Pico est surnommée l'île noire. Surmontée du volcan Pico toujours noyé dans les nuages, cette île offre le meilleur endroit pour partir observer cachalots et dauphins. Nous ne verrons pas de baleine, juste une semaine trop tard. Pico abrite aussi les vignes cultivées entre murets de pierre de lave pour conserver la chaleur et les maisons typiques construites avec la pierre noire de l'île. L'île de Faial nous accueille à la ville de Horta, point de passage obligé des marins du monde, le port où chacun laisse une peinture et le café Peter Sport. Les jolis moulins à vent, flamand ou portugais, se trouvent un peu en hauteur avec le Pico en toile de fond s'il daigne se dévoiler. Faute aux nombreux nuages bas, impossible de voir le grand cratère de Faial. Tout au bout de l'ile l'éruption de 1958 du Capelinhos a agrandi l'île et fait fuir la moitié des habitants. Une manifestation impressionante du volcanisme local et de la façon dont a émergé l'archipel des Açores. Tout au long des îles, la visite des églises aura été riche en photos. Elles sont très chargées avec de nombreuses statues, autels. Les visites sont libres et le touriste encore peu dérangeant pour les locaux. Les Imperios ne sont ouverts qu'à la Pentecôte et j'ai eu la chance de pouvoir rentrer dans l'un d'eux rempli des couronnes du Saint-Esprit qu'on allait distribuer aux habitants. Enfin les fleurs sont partout présentes sur l'île et j'ai pris une cinquantaine de photos d'hortensias, d'agapanthes et d'autres regroupées à la fin du diaporama.

Diaporama
Une par une