Cet été je me suis lancé pour tester un nouveau voyagiste : Aventures et volcans. J'avais comment destination prioritaire l'Indonésie et en consultant les différentes offres, le circuit proposé par Aventures et volcans m'a semblé complet et original en même temps. J'allais découvrir les orangs-outans de Sumatra, le mythique Krakatau tout en visitant les classiques Borobudur, Java et Bali. Le départ fut laborieux. D'abord mon train au départ de Lyon pour Roissy est annulé ! Une heure plus tard je prends un train pour le gare de Lyon et avec un taxi je rejoins l'aéroport avec 3/4 heures de retard. Suffisant néanmoins pour attraper l'avion. Ouf ! J'ai escale à Singapour et 12 heures d'attente sur place. Les singapouriens savent recevoir, nous avons eu droit à 40 dollars à dépenser dans les boutiques de l'aéroport et un aller-retour en car pour visiter le centre ville. Sympa ! Une fois arrivé à Sumatra, on se rend vite compte que les routes sont impraticables, bondées, et il faut bien une heure par tranche de 15 kilomètres. Nous arrivons donc fort tard à notre hôtel au pied du parc des orangs-outans mais il faudra quand même se lever tôt et ce malgré le décalage horaire. Toujours en itinérance, la fatigue nous suivra tout le premier tiers du voyage.

Mais parlons plutôt des visites à Sumatra. La rencontre avec les orangs-outans se fait au milieu du parc après une petite heure de marche. Assez craintifs devant le nombre de touristes au sol, ils mettent bien une heure à descendre des cimes des arbres pour chercher une banane. Nous avons pu observer 2 femelles et 2 petits. La ville de Bohorok est très animée car c'est le dernier dimanche du Ramadan. Le soir les locaux rentrent sur Medan. Et nous aussi ! Il nous faut de longues heures pour rallier notre étape suivante le Sibayak à Brastagi. Une balade matinale nous amène au cratère du Sibayak jonché de messages écrits avec les pierres volcaniques. Après un bain dans une source chaude nous rallions l'île de Samosir sise au milieu du lac Toba qui est lui même dans l'enceinte du super volcan Toba. Le site est impressionnant et les habitants les Batak Toba très accueillants. Nous visitons l'île en matinée avant de revenir sur Medan pour quitter en avion Sumatra. Au passage sur la route nous observons les rangées de palmiers transgéniques et la désolation de ce paysage artificiel, uniforme et sans âme.

Nous atterrissons à Jakarta puis nous nous rendons au bord de mer à Carita. De là par un bateau de pêcheur nous rejoignons en 4 heures le volcan Krakatau. Après avoir fait le tour du volcan actif, situé au centre d'une caldeira de style Santorin, nous débarquons sur la plage de cendres pour y passer la nuit. Nous devons monter en haut du volcan avant la nuit mais la corruption locale oblige notre guide à se délester d'une grosse somme avant que les garde-cotes nous laissent faire l'ascension du volcan. Après une nuit sous tente bien rude nous repartons en chemin inverse et prenons l'avion pour Yogyakarta. Je crois que c'est là que nous pouvons enfin récupérer un peu dans un hôtel luxueux du centre ville. Nous visitons les temples de Prambanan et de Borobudur. Le premier est hindouiste et dédié à la trilogie Brahma, Shiva, Vishnu. Le second est dédié à Bouddha. Les deux sont encore en très bon état. Juste un peu trop blindés de visiteurs. Nous faisons une excursion à l'observatoire et sur les pentes du volcan Merapi mais la météo n'était pas vraiment avec nous ce jour là.

Je n'attendais pas grand chose de la partie est de l'île de Java. Juste de voir les porteurs de soufre que j'avais vu dans un documentaire. J'étais mal documenté. Sans surprise l'arrivée au parc du Bromo est nuageuse et humide en altitude. On me dit qu'il y a la fête annuelle mais je ne vois qu'une mini fête foraine et quelques fanions hindous. Nous nous rendons l'après-midi dans le parc. Nous découvrons une plaine de cendres sous la brume remplie de motards tous plus bruyants les uns que les autres. Au bout de la plaine, un temple hindou. Puis tout autour du cratère du Bromo des gens alignés sur la crête. Nous montons sur la crête. Les hindous y font des offrandes. Dans le cratère des gens installés sous bâches récupèrent les offrandes ! Spectacle que j'avais vu en documentaire mais que je ne m'imaginais pas voir un jour en vrai. Le lendemain matin avant le lever du soleil on nous emmène en 4x4 sur un observatoire pour assister au lever du soleil. Et là un site grandiose se dévoile. Les volcans Batok, Bromo et Semeru entourés par une mer de nuages bas. Il est temps de reprendre la route. Après une balade en mer en pirogue nous arrivons à la plantation Margo Utumo. Nous visitons le matin la plantation de vanille, cacao mais surtout café. Puis nous continuons la route jusqu'à un hôtel proche du Kawah-Ijen que nous quittons en pleine nuit pour aller au pied du volcan. Pourquoi aller de nuit sur ce volcan ? Parce qu'il est chargé en vapeur d'acide sulfurique qui prennent une couleur bleu électrique visible de nuit mais pas de jour. Nous allons sur la crête puis au coeur du volcan pour découvrir les fameuses flammes bleues. En chemin nous croisons nos premiers porteurs de soufre. Equipés de masque à gaz nous restons jusqu'au lever du jour pour mieux voir le lac acide et les porteurs extraire le soufre.

C'est par ferry que nous rejoignons Bali. Un peu de repos sur la côte nord de l'île puis nous traversons l'île pour la région des 3 lacs de montagne avant de nous rendre sur le site classé à l'Unesco des rizières en terrasse balinaises. C'est dans ce paysage remarquable que nous effectuons une petite balade digestive. Nous nous installons à Kuta dans un bel hôtel proche de la plage. Le dernier jour nous assisterons à un spectacle balinais, visiterons un temple, mangerons au bord d'un cratère, ferons un tour à Ubud avant de diner sur la plage. Ainsi s'achève notre circuit. Côté hygiène et nourriture le circuit se sera bien passé pour moi mais il y a eu quelques touristas dans le groupe. La cuisine est bonne et saine en général mais elle manque de variété, le riz aide à prévenir les indigestions.

De ce voyage je garderai un grand souvenir du Bromo et du Kawah-Ijen. Ces sites sont uniques à la fois pour leurs paysages particuliers et pour les locaux qui s'y rendent. Bali n'est pas dans mes goûts personnels. Les temples autour de Borobudur sont malheureusement encerclés par la ville. Sinon il me semble qu'il y aurait ici un endroit qui pourrait rivaliser avec Angkor. Avoir fait l'ascension du Krakatau restera aussi dans ma mémoire. Le volcan est bien difficile d'accès, Aventures et volcan est sans doute le seul voyagiste à le proposer. La rencontre avec les orangs-outans était moins riche que celle avec les lémuriens Indri de Madagascar mais celà reste un moment unique à vivre pour nous autres occidentaux. Ceux qui ont pris de l'urine sur la tête témoigneront de l'authenticité de la rencontre ! La rencontre avec les indonésiens a toujours semblé riche de curiosité réciproque, sur l'île de Samosir, sur la route, le mariage, la fête du temple, la crémation. Nous garderons tous un visage étonné, un sourire glané au passage dans notre mémoire.