Raymond Ostertag

Blog de Raymond Ostertag

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 26 mars 2008

Wesnoth 1.4

La version 1.4 de Wesnoth est sortie il y a quelques temps déjà. Vous trouverez des liens pour la télécharger sur le site officiel http://wesnoth.org/. J'ai mis un peu de temps avant de la tester. J'ai noté des améliorations dans la partie multijoueur et dans les effets. Le jeu en lui-même n'a pas été modifié en profondeur et les habitudes prises avec les versions antérieures ne vont pas changer. Une avancée majeure est l'intégration de cinq nouvelles campagnes. J'aime bien de temps en temps me plonger dans une campagne Wesnoth et je les trouve excellentes. Apparemment toutes les campagnes ont été révisées pour cette nouvelle version. Le revers de la médaille c'est que les campagnes jouées sur des versions antérieurs ne sont plus lisibles. Toutes les campagnes collaboratives sont à recommencer. Certaines étaient pratiquement achevées comme L'essor de Wesnoth où j'étais arrivé au dernier tableau ou Sous les soleils brûlants qui ne demandait qu'à être fini en roue libre par l'ami Grosbill. Pour l'instant j'ai trouvé préférable de tout désactiver, je vais probablement remettre tout cela d'équerre au courant du mois d'avril.

dimanche 21 octobre 2007

Avancement campagnes collaboratives Wesnoth

Je l'avais déjà annoncé dans un billet précédent, j'ai mis en place un moteur de campagnes collaboratives Wesnoth où chacun peut participer. Pour l'instant nous ne sommes que deux, Grobill et moi, et c'est un peu dommage car c'est vraiment intéressant. Si vous aimez Wesnoth et ses campagnes, lisez le mode d'empli dans le billet indiqué ci-dessus, et n'hésitez pas à venir nos rejoindre. Dernièrement j'ai fait des avancées dans deux campagnes.

Sous les soleils brûlants :
J'étais resté scotché au tableau 3 avant les vacances et c'est Grosbill qui a fait les tableaux 3 et 4 cet été. J'ai repris la campagne au tableau 5 et je suis tombé dans une sombre caverne au milieu d'une bataille entre nains et trolls. Il m'a fallu choisir mon camp et j'ai opté pour les trolls. J'ai donc cassé du nain pendant les tableaux 5 et 6 bien aidé par de redoutables trolls il est vrai. Au tableau 7 j'ai reçu les félicitations du grand chef troll (haha). Au tableau 8 on est dans une caverne avec de l'eau qui monte à chaque tour. Il ne faut pas rester accroché par les adversaires qu'on rencontre tout le long du chemin car sinon on se noie. J'ai fait ce tableau partiellement jusqu'à la sortie des cavernes. Si quelqu'un veut continuer... je pense qu'il y a maintenant moyen d'aller jusqu'au bout de cette campagne.

L'essor de Wesnoth :
La première fois que j'ai fait cette campagne, je suis resté coincé au tableau 8 (le mémorial de la liche). La deuxième fois je suis resté coincé au tableau 12 (un ultime printemps). J'ai décidé de repartir d'un tableau assez bas le 5 (la forêt d'Oldwood). A ce stade j'avais déjà pas mal de mages évolués ce qui est une bonne base dans cette campagne. J'ai sans doute beaucoup mieux négocié les batailles dans les bois car je suis arrivé au tableau 7 (le port d'Aigueclaire) avec +300 or mais pas avec une armée plus étoffée. Le 7 est un tableau charnière, soit on se barre (lachement) avec le premier bateau, soit on se barre avec le second ou le troisième bateau mais ça ne rapporte rien de plus, soit on tue tous les chefs adverses. J'ai essayé de tuer les chefs adverses mais ça m'a semblé un peu trop dur alors finalement j'ai fui avec le premier bateau. Avec 264 or quand même ce qui m'a permis en retour de faire un carton sur le tableau suivant (le 8, celui où j'étais resté coincé la première fois). Ensuite j'ai déroulé en me construisant une armée conséquente pour me rerouver à nouveau au tableau 12 avec 364 or. Ce tableau ressemble au 7 sauf qu'il n'y a pas de bateau à prendre, il faut tuer les 3 chefs adverses. Le premier au sud ne se défend guère, le chemin est libre jusqu'à son chateau et une petite équipée d'unités niveau 3 en a vite raison. Celui de nord envoie moults ennemis qu'il faut contenir avant de contre-attaquer. On combat avec un allié, j'ai remarqué que si on essaye de guider l'allié pour qu'il reste dans le port alors les forces ennemis du nord combattent dans l'eau et subissent de lourdes pertes. Mais on ne peut pas vraiment contrôler l'allié alors il faut aussi parfois un peu de réussite. Reste le troisième chef isolé sur une île. Il parait anodin de prime abord car il ne recrute que des nagas et des chauves-souris. Sauf qu'il faut traverser l'eau, qu'on n'avance pas et qu'on finit par s'épuiser et ne pas y arriver. Il faut prendre des unités qui avance d'au moins 2 cases dans l'eau sinon la traversée se tranforme en déroute. J'ai remarqué par hasard que le hors-la-loi qui est l'unité avancée de la petite frappe avance incroyablement vite dans l'eau. Par chance j'avais 3 petites frappes prètes à évoluer. C'est ainsi que j'ai enfin réussi à passer ce tableau. En voici le film à télécharger et visonner avec Wesnoth. Erratum : j'ai fini par me rendre compte qu'on pouvait recruter des ondins, ça devrait être plus rapide mais pas forcément plus économique.

dimanche 9 septembre 2007

Wesnoth A new land

De retour de vacances j'ai passé quelques jours à Paris dont un à jouer à Wesnoth d'une façon un peu particulière. On a essayé une modification de Wesnoth appelée A new land qui transforme le jeu en lui ajoutant un système de construction de batiment, d'avancement technologique et d'exploitation de ressources assez primaire. On se rapproche un peu d'une façon de jouer à la Age of empire mais sans l'aspect temps réel. Il faut donc mieux commencer par se développer avant de se lancer dans les combats. A new land peut facilement être téléchargé et installé depuis Wesnoth et son menu Extensions.

La façon de jouer n'est pas forcément très explicite (ni toujours très pratique) donc voici un petit résumé pour ceux qui souhaite découvrir cette façon particulière de jouer à Wesnoth. Avant de lancer une partie il faut sélectionner l'ère A new land et une carte préfixée A new land (par exemple A new land : the last stand). On ne peut pas jouer avec une autre ère car elle limite dès le départ au recrutement de paysans et de mages et il faudra donc des améliorations pour pouvoir recruter d'autres unités de combat. Le principe de base du développement est l'agriculture. Chaque paysan peut planter une plante (plant a cash crop) qui va rapporter 3 or. Les mages peuvent améliorer indéfiniment le rendement des plantes dans des villages transformés en universités. Plus vous avez de mages dans les universités et plus les améliorations vont vite ainsi les plantes vont rapporter de plus en plus accroissant ainsi rapidement vos revenus tours après tours. Une fois vos revenus suffisamment étoffés il vous faudra recruter des soldats, pour cela les mages dans les universités peuvent aussi améliorer votre art de la guerre (art of war) vous donnant ainsi la possibilité de recruter des soldats humains de votre choix. Ceci c'est la base. Il faut garder certaines choses à l'esprit. Les paysans ne peuvent entreprendre une action (autre que combattre) que s'ils ont encore un point de mouvement disponible, c'est important. Ce sont les paysans qui construisent les villages et les transforme en université mais ce sont les mages qui font toutes les améliorations technologiques. Le chef dispose aussi d'actions intéressantes s'il s'arrête sur une université, il peut faire de l'échange d'argent et de technologie avec les autres chefs ainsi que négocier pour le recrutement d'unités elfes ou naines. L'agriculture est le meilleur moyen de se développer mais le jeu propose aussi la construction de mines d'or pour gagner de l'argent ainsi que la construction de mines de fer et de forges pour améliorer les armes des soldats. Ce sont les paysans qui construisent les villages et les mines, ils peuvent aussi transformer le paysage, déforester, assécher les cours d'eau, construire des chateaux, etc.

Comment jouer une fois l'extension installée ? Sur la carte The last stand on peut jouer seul en sélectionnant Humain contre ordinateur et en mettant les cases des autres joueurs à vide. Déplacez le chef pour faire plusieurs recrutements sur un même tour. Le minimum d'argent pour démarrer semble être à 200 or (sauf si vous êtes meilleur que moi). On peut aussi jouer à deux en démarrant cette fois avec chacun 100 or. Enfin on trouve des parties à 4 sur le serveur officiel.

lundi 25 décembre 2006

Wesnoth-1.2

Juste à la veille de noël (certaines dates semblent plus productives dans le logiciel libre que d'autres) Wesnoth vient de sortir dans une nouvelle version stable, la 1.2. Vous trouverez la liste complète des nouveautés ainsi qu'un lien pour télécharger sur le Communiqué de publication de Wesnoth 1.2. Cette nouvelle version ne change pas fondamentalement le jeu qui semble figé dans ses grandes lignes depuis la version 1.0 , on notera surtout l'amélioration sur le plan des graphiques et de la musique. Les campagnes proposées par défaut sont aussi plus nombreuses et on trouve enfin une version francisée de la fameuse campagne UTBS « Under the burning sun » enfin traduite pour notre plus grand plaisir par « Sous les soleils brülants ». Merci au passage à tous les contributeurs de la version francophone qui nous permettent de partager le plaisir de jouer à Wesnoth avec nos enfants et nos amis qui ne comprennent pas forcément l'anglais ;).

mercredi 20 décembre 2006

Moteur de campagnes collaboratives Wesnoth

Les campagnes sont une partie très intéressante de Wesnoth mais elles s'avèrent souvent trop dures ou trop longues à jouer. La seule que j'ai réussi à finir est « L'héritier du trone », la plus longue mais pas la plus difficile. Je suis allé assez loin dans d'autres campagnes mais je suis resté finalement bloqué sur tel ou tel tableau. Frustrant ! Il y a déjà longtemps que j'avais envie de réaliser des campagnes Wesnoth collaboratives pour éviter de rester ainsi coincé. À plusieurs on dispose de plus de talents et de temps. L'idée de base étant que chacun puisse reprendre un tableau de campagne joué par un autre, le rejouer et l'améliorer. Finalement je me suis décidé à me lancer dans cette entreprise sur la base de programmation web en langage PHP. Après avoir discuter à Vauréal avec l'ami Grosbill aussi intéressé par la chose, j'avais les idées assez claires sur ce qu'il était possible de faire et de comment le faire. Alors je l'ai fait !

Wesnoth sauvegarde ses campagnes dans un format qui lui est spécifique : le WML (Wesnot Markup Langage). C'est un dérivé du XML mais on ne peut pas le décoder aussi facilement que du XML. J'ai donc commencé par comprendre le WML et en extraire les données dont j'avais besoin. Ceci fait j'ai enregistré les données extraites dans un fichier XML. Il est clair que si Wesnoth avait choisi d'enregistrer les campagnes en XML cela aurait été plus simple et moins aléatoire. Ensuite les fichiers XML sont relus, les données contenues dans les fichiers sont affichées à l'écran. Ensuite j'ai continué par une création automatique de l'arborescence d'une campagne. Wesnoth conserve pour chaque tableau les statistiques des tableaux déjà joués. Ainsi lorsqu'un nouveau tableau est posté on sait à quelle étape de la campagne il se situe. Cela se complique un peu car parfois la campagne peut prendre des chemins alternatifs et qui ne sont pas tous de même longueur. Finalement, il suffit de trouver le chemin le plus long et de numéroter les tableaux suivant ce chemin. Parfois il peut y avoir un trou, on passe de l'étape 6 à l'étape 8 mais ce n'est pas vraiment génant, cela veut dire qu'on a trouvé un raccourci :). Plus dur était de relier les tableaux entre eux, si je joue le tableau n°7 suivi du n°8 et que je poste les 2, alors ils seront reconnus comme se suivant bien que cette information ne soit contenue nulle part dans le fichier WML de Wesnoth. Ce miracle est possible grace aux statistiques communes entre les 2 fichiers et à l'astuce donnée par Grosbill qui m'a dit de tatouer chaque tableau par un chiffre issu des statistiques, ainsi j'arrive à identifier des fichiers qui se suivent. Les films de Wesnoth contiennent aussi les mêmes statistiques donc par le même procédé je peux relier un film à un tableau joué. Fantastique ! finalement la seule information que je n'ai pas pour tout automatiser c'est le nom du joueur.

J'ai mis en ligne une première version du moteur de campagnes collaboratives Wesnoth qui ne demande qu'à être testé : Campagnes Wesnoth. Il n'y a encore aucune mise en page de faite donc ne critiquez pas la présentation SVP.

Dans Poster un tableau il faut indiquer un tableau de campagne sauvegardé depuis Wesnoth. Choisissez Par Anonyme et mettez votre nom dans le champ Pseudo. A ce jour seule la campagne l'Invasion orientale est supportée. C'est juste que je n'ai pas encore testé le fonctionnement avec d'autres campagnes, j'en testerai d'autres avant la fin de cette année. La taille des fichiers est limitée à 1000 ko, j'espère que ça passera pour tous les tableaux. Dernière remarque, le fichier ne doit pas être enregistré en binaire, décocher Sauvegardes binaires dans les Préférences avancées.

Dans Tester un tableau les données détaillées extraites du fichier Wesnoth seront affichées à l'écran. Vous pouvez ainsi vérifier ce que le moteur arrive à extraire avant de le poster. Toutes les campagnes sont ici supportées.

Dans Campagne L'invasion orientale vous avez la liste des tableaux déjà postés. OK c'est en anglais, il faut encore que je fasse une extraction des traductions depuis les fichiers po. Les tableaux sont rangés par ordre chronologique. S'il y en a plusieurs à la même étape c'est qu'il y a des chemins alternatifs. En cliquant sur un tableau vous accédez à un résumé du contenu de chaque sauvegarde déjà postées. En dessous, en cliquant sur Détails vous accéderez à toutes les données extraites de la sauvegarde (comme dans Tester un tableau), vous pouvez télécharger la sauvegarde (Fichier / Enregistrer sous...) ou le film affecté à la sauvegarde. Notez que tous mes films joués avec la version de développement sont aujourd'hui corrompus, donc ils sont perdus et il va falloir que je les efface.

Si vous avez envie de poster une sauvegarde de la campagne Invasion orientale, ou bien de télécharger une sauvegarde et l'améliorer, n'hésitez pas. Il faut tester le moteur et récolter les avis !! Je laisse les commentaires de ce post ouverts un certain temps pour récolter d'éventuelles réactions.

vendredi 21 avril 2006

Campagne Wesnoth L'héritier du trone : 3. De Li'sar à Asheviere

Troisième et dernier billet au sujet de cette campagne passionnante. La deuxième partie est nettement plus corsée que la première. Dès le premier tableau on vous vide de votre argent mais ce n'est pas fatal alors ça va. Dans les souterrains certains tableaux sont vraiment délicats et vous pourriez bien rester bloqué quelque part par là.

La vallée de la mort Or : 826 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 8 Conseils : Vous déroulez ! Vous avez amassé une petite fortune, vos unités sont évoluées et vous venez de matter l'arrogante Li'sar. Oui mais voilà c'est ici que les ennuis commencent. Il vous faut tenir 12 tours contre un adversaire bien supérieur en nombre. Qui dit tenir, dit recruter des unités sacrifiables, des archers que vous enverrez dans le bois à l'Est. Plus tard faites une ligne de défense du bois jusqu'à votre chateau. Au sud attendez l'adversaire avec une petite équipe qui comprendra des unités évoluées, prenez le-dessus et nettoyer le chef du sud. Au nord l'adversaire n'enverra que quelques unités isolées que vous accueillerez par quelques unités évoluées.

La montagne aux griffons Or : 200 (minimum garanti) Niveau 3 : 1 Niveau 2 : 7 Conseils : Vous n'avez plus d'argent mais il vous reste des arguments. Recrutez peu mais recrutez juste, évitez les unités qui n'avancent pas dans les montagnes. Votre objectif est d'atteindre et de tuer la mère des griffons avant l'adversaire. Une fois ceci fait tuez le général adverse au Nord, méfiez-vous du réveil des griffons !

Le gué d'Abez Or : 332 Niveau 3 : 1 Niveau 2 : 8 Conseils : L'occasion est belle de se refaire un peu d'argent en filant à l'anglaise. Ne recrutez que des ondins et foncez à travers le gué vers le Nord. Ne combattez pas les troupes de Li'sar ni les serpents de mer, contentez-vous de récupérer le sceptre et d'occuper les orques du Nord avec les ondins.

Hiver au nord Or : 440 Niveau 3 : 1 Niveau 2 : 8 Conseils : Commencez par plusieurs tours de recrutements. Au Sud envoyez quelques griffons pour capturer les villages. Remontez toute la troupe groupée vers le Nord-Ouest à travers la plaine. Puis scindez la troupe en 2, une équipe d'elfes remonte au Nord à travers la forêt pour tuer le chef du Nord-Ouest tandis que l'autre équipe plus costaud essuie quelques escarmouches avant de progresser à travers la plaine vers l'Ouest.

La traversée de la montagne Or : 777 Niveau 3 : 2 Niveau 2 : 10 Conseils : Recrutez une escorte et ajoutez quelques unités évoluées à votre équipe. Suivez le chemin en restant bien groupé, les unités sacrifiables devant.

Les portes du royaume des nains Or : 689 Niveau 3 : 2 Niveau 2 : 10 Conseils : Un tableau difficile à faire avec méthode. Recrutez des archers elfes et postez-les en ligne à gauche pour réceptionner la première vague de trolls. Ensuite envoyez sur la droite une deuxième équipe avec plus d'unités évoluées pour réceptionner les adversaires qui franchissent la montagne. Enfin par le haut arrive une troisième vague que vous contrez avec quelques archers. Derrière arrive le gros de votre troupe avec Konrad qui enfonce le tout vers le haut à travers la plaine. Envoyez finalement Konrad avec une petite escorte vers la porte du Nord-Est.

Plongeon dans l'obscurité Or : 201 Conseils : ...

Le général perdu Or : 229 Niveau 3 : 3 Niveau 2 : 8 Conseils : Plus beaucoup d'argent à nouveau... et un autre tableau difficile. Il n'y a plus trop le choix, il va falloir jouer serré. Oui mais vous pouvez maintenant recruter les valeureux combattants nains ! Recrutez une première équipe que vous envoyez au Sud avec un (des) mage(s) soignant(s) et une deuxième équipe que vous envoyez à l'Ouest avec Delfador et Kalenz. Au Sud postez vos nains à la sortie du goulot de façon à ce qu'un adversaire soit face à deux de vos combattants, vous allez ainsi tuer un par un les adversaires sans subir (ou si peu) de pertes. Tuez le chef du Sud (le général perdu) en un tour pour éviter qu'il ne recrute. À l'Ouest essayez également de contenir l'adversaire à la sortie du goulot pour l'épuiser. Laisser les nains alliés combattre et piquez lachement leurs villages pour vous renflouer. À la fin vous pourrez peut-être vous faciliter la tache en recrutant un mage d'argent et le téléporter vers le chef adverse.

Alliance improvisée Or : 590 Niveau 3 : 4 Niveau 2 : 9 Conseils : Seul le départ de ce tableau est un peu délicat. Veillez bien sur vos héros et recrutez des nains cuirassés ou combattants pour les protéger. Ensuite filez tuer le chef adverse au Nord.

Le sceptre de feu Or : 598 Niveau 3 : 4 Niveau 2 : 8 Conseils : Le joyau de cette campagne. La difficulté réside dans la géométrie aléatoire de cette carte et surtout de la position du sceptre. En fait avec un pécule de presque 600 or vous pouvez facilement en venir à bout en recrutant massivement mais vous vous en sortirez avec le minimum syndical de 100 or. Est-ce suffisant pour la suite ? Pas sûr ! Il existe une façon plus économe de parvenir à vos fins mais il faudra se montrer patient car ça ne marche pas à tous les coups. Faites un recrutement de vos meilleurs nains combattants et cuirassés, puis filez immédiatement dans un souterrain (au départ il y en a 2, choisissez-en un au hasard). Avancez d'abord Delfador, Li'sar et Konrad et ensuite les nains qui restent autour, il faut prendre le chef adverse par surprise au plus près de son camp pour le tuer rapidement avec Delfador et Li'sar. S'il y a des villages dans le souterrain vous devriez limiter la perte d'argent. Kalenz suit au loin, il ne faudra pas qu'il se fasse rattrapper par les troupes adverses sinon c'est fini. Postez Konrad à la place du chef ennemi et recrutez plusieurs mages soignants. Avancez tout en combattant les trolls qui doivent arriver nombreux maintenant. À l'embranchement suivant il devrait y avoir le sceptre aux alentours dans un des 2 souterrains (le moins gardé serait le mieux), sinon recommencez :( . Li'sar, notre guerrière préférée, s'empare du sceptre plutôt que Konrad trop occupé à recruter.

Un choix doit être fait Or : 304 Niveau 3 : 6 Niveau 2 : 10 Conseils : Affaibli par le tableau précédent, je vous suggère de ruser sur celui-ci. Le plan est d'envoyer une équipe de nains cuirassés (encore eux !) à travers la montagne du Nord. Cap d'abord vers le pont à l'Est puis demi-tour, on longe la rivière vers l'Ouest et acte final vers le Nord. Les adversaires devraient tourner en rond dans les montagnes et vous laisser gagner avec très peu de combats. Pendant ce temps au Sud un griffon va capturer les villages dans les marais. Une petite équipe autour de Delfador, Kalenz et Lis'ar va s'occuper des malheureux qui s'aventurent au Sud.

Les plaines enneigées Or : 648 Niveau 3 : 6 Niveau 2 : 9 Conseils : Il y a moyen de récupérer une épée dans ce tableau mais je ne l'ai pas fait. Recrutez une troupe de griffons, environ 8 pour assurer, et foncez sur le chef adverse. La téléportation de mage d'argent est un atout supplémentaire pour liquider le chef adverse particulièrement résistant aux griffons.

Le territoire des elfes du nord Or : 825 Niveau 3 : 6 Niveau 2 : 10 Conseils : Recrutez une petite escorte à cheval pour encadrer la fuite de nos héros. Fuyez d'abord plein Ouest puis rasez au plus près les montagnes par le Sud. Ne vous arrêtez pas pour combattre ! Remontez au Nord entre neige et montagne jusqu'à atteindre les elfes alliés. Restez vigilant et groupé jusqu'à la fin des tours.

Le conseil des elfes

La vallée des statues Or : 652 Niveau 3 : 6 Niveau 2 : 10 Conseils : Il est vain d'essayer de combattre les cocatrix, fichus oiseaux ! Recrutez des griffons et envoyez-les découvrir le secret des cocatrix et briser leur pouvoir. Ensuite recrutez une troupe pour tuer successivement le chef de l'Ouest (souvent mort avant votre arrivée) et le chef de l'Est. Téléportez des mages d'argent pour aider les griffons à tuer le chef du Sud.

Retour à Wesnoth Or : 774 Niveau 3 : 6 Niveau 2 : 10 Conseils : Le hors-d'oeuvre des batailles rangées finales. Une carte limpide, un premier adversaire très proche et facilement maîtrisable. Vous disposez de suffisamment de moyens pour vous en sortir avec brio. C'est l'occasion rêver pour faire évoluer des écuyers très utiles pour la fin (ce que je n'ai pas fait).

À l'épreuve des clans Or : 772 Niveau 3 : 6 Niveau 2 : 10 Conseils : Autant prévenir tout de suite. Ça cogne dur sur cette carte ! Il est très facile de perdre un héros (et le tableau) sur une attaque isolée d'une unité à cheval. Restez très vigilants sur les déplacements adverses en pointant la souris dessus. Une technique très prudente digne des formations de tortue des légions romaines s'impose donc. Les boucliers les plus résistants sont les nains seigneurs et cuirassés. Ensuite le deuxième choix sont les écuyers mais quand ils sont attaqués en premier ils ont tendance à mourir et donc le bouclier peut s'effilocher rapidement. Qu'importe, on peut régler ce tableau avec un noyau dur central d'unités évoluées protégées par les nains. Ils tueront beaucoup d'ennemis sans subir de fortes pertes. Au Sud on enverra une troupe d'écuyers liquider les unités isolées que nous envoie leur chef. On ne le tuera pas. Au Nord, en passant au-dessus du lac on amènera une troupe d'écuyers avec Kalenz et quelques mages pour avancer face au chef du Nord. Quand le quota de 25 ennemis tués sera atteint alors la troupe centrale rejoindra la troupe du Nord pour tuer le chef du Nord. Ainsi on minimisera les pertes tout en faisant au plus vite pour encaisser un gros bonus d'argent.

La bataille de Wesnoth Or : 1568 Niveau 3 : 7 Niveau 2 : 8 Conseils : Il va falloir résister à une sacrée vague d'ennemis. La difficulté consiste surtout à faire dès le début un rempart solide car on ne peut recruter que six unités par tour. Essayez de faire une ligne d'unités composée de nains et d'écuyers qui touche le bord haut de la carte puis tourne sous votre chateau pour rejoindre le bord droit. En effet les points faibles sont les extrémités de votre défense mais la carte à des bords ! Surtout restez très proche de votre chateau. Postez en seconde ligne vos unités évoluées. Dès qu'un maillon de la première ligne tombe, l'ennemi s'y engoufre. Essayer alors de le tuer avec vos unités évoluées et bouchez le trou par une nouvelle recrue sacrifiable. À la fin l'adversaire s'épuise. Ashevière n'opposera alors plus de résistance significative.

jeudi 20 avril 2006

Campagne Wesnoth L'héritier du trone : 2. De Konrad à Li'sar

Voici la suite du billet précédent sur la campagne L'héritier du trone, cette campagne est celle de la version stable 1.0.2. J'ai joué en mode facile et la première partie de cette campagne est effectivement plutôt facile. Vous démarrez avec deux héros, Konrad est le recruteur, il est plutôt faible et je ne l'ai jamais engagé au combat pour le faire évoluer. Delfador est le mage expérimenté qui l'accompagne, il est fort et ne pas l'engager au combat serait idiot. Néanmoins Delfador n'évoluera pas. Un autre héros elfe Kalenz viendra vous rejoindre, lui aussi doit combattre et passer un jour au niveau 3.

J'ai mis tableau après tableau le niveau d'or ainsi que les unités évoluées (hors héros) que j'avais avant de démarrer chaque tableau. C'est juste pour donner quelques points de repères.

Les elfes assiégés Or : 100 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 0 Conseils : Recrutez une simple escorte. Franchissez le pont au nord, longez la rivière vers l'ouest, remontez au nord vers le poteau. Ne combattez pas sauf nécessité, laissez vos alliés elfes se battre pour vous.

Le port d'Aiguenoire Or : 201 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 0 Conseils : Faites un tour de recrutement. Prenez les villages à votre compte. Laissez les solides humains frapper les premiers puis venez achever le travail avec votre petite équipe.

L'île d'Anduin Or : 115 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 1 Conseils : Première vraie bataille, c'est le moment de sortir votre savoir-faire. J'ai fait deux équipes de part et d'autre du lac. L'une fait blocus tandis que l'autre qui contient Delfador avance. Puis l'équipe Delfador se ressource et l'autre équipe la rejoint au niveau du chef adverse.

La baie des perles Or : 777 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 1 Conseils : Sur la terre faites un blocus solide pas très loin de votra camp. Dans les mers délivrez les ondins en cage, puis foncez au nord pour libérer la cage principale. Tuez le chef ennemi sur son île. Ressourcez les ondins restants dans les villages sur l'île. Regroupez-les (il en faut environ 6) puis attaquez par surprise le dernier chef adverse.

La péninsule de Muff Malal Or : 764 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 1 Conseils : Utilisez les ondins pour contrôler la mer. Profitez des zombies pour faire évoluer des mages.

Le siège d'Elensefar Or : 641 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 4 Conseils : Recrutez plusieurs tours et restez groupé. Une carte limpide facile à jouer où vous allez continuer à faire évoluer vos unités. Malgré les deux adversaires vous devriez en finir rapidement.

La croisée des chemins Or : 874 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 8 Conseils : Avec Delfador et Kalenz, associés aux autres unités de niveau 2 vous avez maintenant une sacrée force de frappe. Recrutez léger, deux équipes, une fait blocus au sud, l'autre nettoie le chef adverse au nord. Attention au terrain, restez sur les chemins.

La princesse de Wesnoth Or : 906 Niveau 3 : 0 Niveau 2 : 8 Conseils : Recrutez plusieurs tours, les archers sont indiqués faces aux hussards. Une équipe au nord contrôle le pont tandis qu'une autre plus au sud traverse la rivière. Capturez les villages du sud avec des ondins.

Vous venez de faire capituler la princesse Li'sar... à suivre

mardi 18 avril 2006

Campagne Wesnoth L'héritier du trone : 1. Recommandations générales

Avec les journées pluvieuses du mois d'avril j'ai fini par repousser le démarrage du golf et du vélo pour me faire une campagne Wesnoth complète : L'héritier du trone. C'est une campagne riche, longue et variée, assez facile mais avec quand même un cap difficile à passer vers les 2/3 de la campagne. Voici une série de 3 articles qui font le compte-rendu de mes conseils pour réaliser avec succès cette campagne.

Faire une campagne est un peu différent d'une simple partie ou d'un jeu multijoueurs sur internet. On conserve l'argent tour après tour et surtout on peut rappeler des unités restées vivantes dans les tours précédents. Ainsi les unités croissent en expérience et passent à des niveaux supérieurs : 2 puis 3. En outre vous disposez de héros dont certains sont bien costauds ma foi. Les priorités d'une campagne peuvent être définies comme suit :

  1. En finir rapidement, car une fin de tableau anticipée c'est beaucoup de bonus d'argent
  2. Faire évoluer les unités, elles deviennent plus fortes et possèdent plus de pouvoirs
  3. Capturer les villages, pour ne pas perdre trop d'argent.

Petit à petit vous allez disposer de plus en plus d'argent., qu'en faire ? Il y a deux stratégies distinctes,

  1. Stratégie dépensière : Vous dépensez tout votre argent en recrutement en vous mettant rapidement dans le rouge. Cette méthode « boeuf » est assez efficace, vous êtes plus fort sur le terrain que vous contrôlez rapidement, vos unités en surnombre évoluent facilement, vous vous renflouez un peu en capturant des villages et surtout vous terminez le tableau plus vite encaissant ainsi un gros bonus
  2. Stratégie économe : Vous recrutez peu et capturez rapidement quelques villages pour maintenir votre bourse à un niveau élevé. Il faut jouer « serré » et éviter de perdre des unités évoluées.

Alors laquelle choisir ? En général la première à la condition que l'effort de recrutement supplémentaire soit payé en retour d'un bonus de fin de tableau anticipé. Certains types de tableaux imposent ou suggèrent plutôt la deuxième stratégie,

  1. Résister jusqu'à la fin des tours, de façon évidente il n'y a pas de bonus; d'ailleurs le but de ce genre de tableau est de vous déposséder de tout votre argent
  2. Aller d'un point A vers un point B sans grande opposition, c'est votre capacité de déplacement qui détermine le nombre de tours du tableau, recrutez donc une simple escorte
  3. Lancer un commando sur le chef adverse, griffons, ondins, nains à travers les montagnes, mages téléportés, les unités et terrains propices à une opération commando sont nombreux. Il s'agit dans ce cas d'une simple option à considérer
  4. Des unités alliées vous rejoignent dans le tableau, laissez-les combattre pour vous et contentez-vous de les aider.

Optimiser les combats doit être un souci permanent pour arriver à ses fins dans une campagne. S'il n'y a qu'un conseil à retenir c'est RESTER GROUPER, l'union fait la force et composez un ou plusieurs groupes de combattants homogènes. Seule la capture de villages autorise des unités isolées. Un groupe de combat est composé en première-ligne d'unités de niveau 1 sacrifiables, derrière bien à l'abri se trouve les unités évoluées et soignantes ainsi que les unités destinées à évoluer. Lorsque l'adversaire frappe il va entamer les points de vie d'une unité sacrifiable. À votre tour de jouer vous retirerez votre unité entamée vers un soigneur ou un village et vous frapperez l'unité adverse avec une unité évoluée avant de l'achever avec une unité à faire évoluer. Puis vous reformerez une ligne de front d'unités sacrifiables. Evidemment c'est un peu caricatural mais c'est l'esprit de base d'un combat qui s'avère payant sur le long terme.

Un autre souci, quoi recruter ? On peut essayer de diviser les unités en quatres catégories :

  1. Unités sacrifiables, des niveaux 1 archers ou guerriers on les recrute en premier et on les mets en première-ligne au combat. Celles qui survivent deviendront des unités de la catégorie 3
  2. Unités évoluées et de soins, des niveaux 2 ou 3 ou des chaman, on les recrute en second elles opèrent en deuxième-ligne
  3. Unités à faire évoluer, des niveaux 1 ou 2 avec des points XP, on les recrute à la fin elles achèveront les unités adverses
  4. Unités de mouvement, éventuellement à recruter s'il y a des villages isolés à capturer.

Pour le choix des unités à faire évoluer je préfère les mages à cause de leurs pouvoirs. Les niveaux 1 sont fragiles mais facile à faire évoluer car il peuvent avec leur magie achever pas mal d'unités mal en point. Au niveau 2 vous aurez le choix entre un mage blanc et un mage rouge. Le mage blanc a le pouvoir de « soin » et peut donc remplacer avantageusement les chamans avec en plus une grosse force de frappe. Il est moins résistant au corps à corps que le mage rouge mais au niveau 3 il devient très résistant. Le mage rouge est lui très intéressant quand il passe au niveau 3 et devient un mage d'argent qui a le pouvoir de « téléportation »; associés à des griffons ils deviennent une force d'intervention inégalée. Dans la 2ème partie de la campagne il faudra souquer ferme dans des souterrains. Les combattants nains vous seront dès lors très utiles dès que vous les faites évoluer au minimum au niveau 2. Dans les grandes batailles finales en plaine utiliser des écuyers évolués est aussi une excellente idée, si vous faites évoluer un écuyer conserver le bien au chaud surtout pour l'avant-dernier tableau.

vendredi 7 octobre 2005

Cartes de jeux

Il devient possible de télécharger l'ensemble de mes cartes (d'accord y en a que 4 malheureuses) sur Cartes de jeux. Ces cartes concernent des jeux libres que j'ai déjà évoqué sur ce même journal web.

Wesnoth : est un jeu de stratégie tour par tour. 3 cartes sont disponibles, une carte pour jouer en équipe de 2 contre 2 et les 2 autres pour s'affronter en face à face.

Globulation 2 : est un jeu de stratégie en temps réél. Une carte est disponible pour une partie à 4, chacun pour soi. Cette carte est appelée à évoluer dans un futur proche vu qu'on me l'a pas mal critiquée :)

Notez aussi que j'ai fait dans le passé une carte pour le jeu TEG, un jeu de plateau inspiré du Risk. Il faudrait déjà que je réinstalle TEG pour tester si elle fonctionne encore.

mardi 4 octobre 2005

Wesnoth 1.0

Oyez Oyez bonnes gens, la version 1.0 du jeu de stratégie Wesnoth est enfin disponible au téléchargement ! Lisez prestement le Communiqué de publication et venez goûter avec nous (irc:freenode#wesnothfr) aux joies de ce jeu incomparable.

Wesnoth est un jeu libre qui a su rapidement séduire un large éventail de joueurs de contributeurs grace à ses règles simples, la variété des campagnes, des situations de jeu variées et la qualité des prestations même pour des versions de développement. À noter également l'effort suivi et constant de francisation du logiciel. Vous pourrez rencontrer d'autres joueurs sur un serveur dédié, participer à la communauté francophone, télécharger facilement de nombreuses ressources : cartes, campagnes... Un jeu qui a su séduire, partout autour de moi, les petits comme les grands.

samedi 2 juillet 2005

Wesnoth pour les francophones

Ça fait quelques semaines déjà qu'un site francophone dédié à Wesnoth à ouvert ses portes. Organisé sur la base de SPIP il vise à rassembler la communauté francophone des joueurs de Wesnoth autour d'un même projet et d'un même site. On y retrouve déjà des cartes à télécharger, quelques articles, etc. Vous pouvez à votre tour vous y inscrire. À noter un serveur de secours : wesnothfr.ww7.be (pour se connecter faire Multijoueurs / Se connecter à une partie) et un salon de chat sur irc://irc.freenode.org#wesnoth-fr

jeudi 5 mai 2005

Globulation

Globulation est un jeu libre et gratuit de stratégie temps réel. Comme tous les jeux de ce type il faut recruter, récolter, construire, évoluer puis péter la gueule à son voisin avant qu'il ne le fasse. Mais je vous rassure, Globulation n'est pas un vulgaire jeu de baston mais bel et bien un jeu ou la gestion est la partie la plus complexe. Le jeu est simple à prendre en main, un didacticiel et des campagnes vous y aident. Les unités sont recrutées dans une ruche et sont spécialisées entre ouvrière, exploratrice et guerrière, les unités sont toutes des globules ! Ceux qui sont habitués à de multiples races avec une grande variété de guerriers en seront pour leurs frais. La ressource principale est le blé pour la nourriture et le bois pour la construction mais on trouve aussi des oranges, prunes, cerises, pierres, algues et papyrus. Les ressources repoussent, le blé peut disparaitre si vous en consommez trop mais il y a aussi le risque que vous vous retrouviez envahis par vos propres ressources jusqu'à l'étouffement. Les batiments sont peu nombreux, l'auberge, l'hopital, le camp, l'école, la piscine, etc... ils servent à nourrir ou entraîner vos globules pour les faire évoluer. Un seul batiment de guerre : la tourelle. Les batiments peuvent évoluer et vous aurez grand intérêt à le faire ! La gestion des exploratrices et guerrières est ultra simple, il suffit de placer des drapeaux sur le terrain, d'y affecter une quantité et les globules vont faire leur maximum pour rejoindre vos drapeaux. Une fois sur place elle font leur devoir toutes seules comme des grandes. Nul n'est besoin de gérer individuellement les globules, en fait on ne peut pas les gérer individuellement, le jeu est basé sur le micro-management comme Majesty par exemple. Pour les ouvrières c'est plus complexe, elles récoltent les ressources, construisent les batiment puis ensuite sont appelées à oeuvrer dedans et il faudra gérer finement la quantité des ouvrières au travail batiment par batiment. Les ouvrières peuvent aussi défricher les bois et champs de blé et on peut baliser le terrain avec des zones d'interdiction ou au contraire d'obligation pour préserver ou consommer telle ou telle ressource. En général vous n'aurez pas autant d'ouvrières que vous le souhaitez et vous aurez tendance à vous mettre dans le rouge. Attention car toute votre économie peut rapidement s'écrouler, les globules consomment dans les auberges de la nourriture en permanence, sans de bonnes récoltes les globules vont s'affamer, commencer à tourner en rond ce qui va accroitre votre déficit économique et puis elles vont mourir à la pelle. Difficile d'enrayer une telle spirale :)

Une capture d'écran montrant l'invasion d'un camp par des globules guerrières. On distingue deux ruches, des auberges, un hopital, une piste de course, un camp, une tourelle, du blé, des bois et de la pierre. La barre du haut montre 81 ouvrières, 6 exploratrices et 14 guerrières. A droite le tableau de bord avec la mini-carte. Les deux cercles sont des drapeaux de défrichage.

jeudi 14 avril 2005

Chateaux amis

Voici une carte que vous pouvez utiliser avec Wesnoth. Elle est destinée à un jeu en équipe à 2 contre 2. Les joueurs 1 et 2 ainsi que 3 et 4 démarrent ensemble dans le même chateau, ils doivent donc être alliés. La carte est haute de 30 cases et large de 60 cases. Un chateau central coupé en 2 par une ravin est équipé de 2 donjons qui permettent ainsi aux joueurs de recruter au centre de la carte. Chaque joueur dispose d'un campement intermédiaire (seulement 2 cases de recrutement) pour recruter plus près du centre mais sans y être tout à fait. En haut de la carte se trouve une zone forêt et en bas une zone eau et marécages. Enfin il y a deux chateaux refuges tout en haut et tout en bas qui permettent de résister le plus longtemps possible avant de tirer une nulle faute de mieux (pour les parties à durée limitée). Une capture d'écran vous permet de mieux comprendre la carte. Voici le lien pour télécharger la carte Chateaux amis. Bonne partie !

mercredi 13 avril 2005

Wesnoth

J'adore jouer à Wesnoth. Je ne suis pas de la génération des jeux vidéo mais plutôt de celle des jeux de société. L'avantage d'internet est de pouvoir jouer à des jeux modernes avec mes amis d'enfance même s'ils sont aujourd'hui à 500 km. Je m'y suis donc mis et j'ai commencé avec un jeu de stratégie à temps réel : Age of Empires sous windows. Ayant migré définitivement vers Linux je suis passé à Kohan. Si vous avez le jeu vous pouvez visonner certaines de mes parties sur le site de Bernhard ou celui de Fabrice (je joue sous mon nom RAYMOND ou sous le pseudo ZIGOMAR). Mais j'ai fini par trouver que la rapidité d'exécution avait trop d'importance par rapport à la connaissance du jeu et les choix stratégiques, ce qui m'a conduit à m'interesser aux jeux de stratégie en tour par tour. J'ai testé Freeciv et Alpha Centauri mais les parties étaient vraiment trop longues pour le peu de temps que je consacre au jeu. Finalement Wesnoth a répondu à mes attentes. Un jeu très simple à apprendre mais finalement très varié avec plein de possibiltés à exploiter. Les campagnes méritent également une mention spéciale ! Cerise sur le gateau : il parle très bien le français, ce qui nous a ammené à faire jouer les gosses et ... ils en raffolent ! Pour nos petites parties privées on est ainsi passé de deux joueurs adultes à deux adultes + deux enfants (un adulte et deux enfants sont en réseau local et connectés sur internet via un routeur). Voilà, voilà... pour ceux qui sont interessés, le jeu n'est pas réservé aux Linuxiens mais il est gratuitement disponible pour plusieurs plate-formes (windows, mac).